Jean Louis Borloo à Metz : « Pour rêvez ce 21ème siècle Lorrain, c’est avec Hénart ! »

ACTUAMETZ.FR  |  19 mars 2010  |  Par Mélissa Duval  •  0 commentaire 

C’est devant une salle de près de 200 personnes et en compagnie du Ministre de l’écologie et du développement durable Jean-Louis Borloo, que la Majorité Présidentielle a tenu son dernier meeting de campagne pour les régionales à Metz, salle Braun. Sur scène pour entourer le Ministre et Laurent Hénart, le candidat UMP, Jean-Luc Bohl, Maire de Montigny-lès-Metz et Président de Metz Métropole, les trois parlementaires messins, François Grosdidier, Marie-Jo Zimmermann et Denis Jacquat, mais aussi Gérard Cherpion, tête de liste dans les Vosges, Anne Grommerch, tête de liste en Moselle et Philippe Leroy, Président du Conseil Général de la Moselle.

Pour Jean-Luc Bohl et Anne Grommerch, la ligne est simple, Jean-Pierre Masseret n’a pas « fait le job » puisque dans son programme de 2010, on retrouve beaucoup de projets déjà présent dans celui de 2004, ils citent en exemple la mise à 2 fois 3 voies de l’A31, les services à la personne ou encore la gare d’interconnexion à Vandière, Jean-Luc Bohl parle de projet « four tout » et Anne Grommerch qualifie ces programmes dit similaires de « très inquiétant pour les années à venir ». Philippe Leroy parle d’immobilisme pour la gestion Masseret, « l’essentiel pour eux, ne rien faire! ». Il pressent à la Lorraine un grand destin, réalisable grâce aux idées nouvelles d’un homme, il conclu « l’optimisme c’est voter Hénart… »

C’est avec un objectif très important que Laurent Hénart prend la parole, celui de perdre le record de l’abstention, il assure avoir entendu et comprit le message qu’ont envoyé les citoyens à l’ensemble de la classe politique. Il soutient également la thèse que rien n’est joué, tout en cherchant des explications au retour du front national, il parle alors de vote d’exaspération… Avec la liste qu’il conduit il se place en alternative et critique l’alliance d’Europe Ecologie à la liste PS/PC de Jean-Pierre Masseret au motif de programmes différents et de désaccord de fond, il cite en exemple la deuxième phase du TGV EST. Un mot encore et toujours sur la guéguerre Metz Nancy, « On veut attiser les vieilles querelles », il rappelle que vu de Bruxelles, les deux villes constituent un seul et même point. Laurent Hénart s’auto-qualifie de « candidat du réveil » pour remettre en marche notre région.

Le Ministre de l’écologie et du Développement durable commence son discours en critiquant l’idée de contre pouvoirs que les socialistes tiennent à appliquer dans les régions, il poursuit en expliquant que la décentralisation n’est au fond qu’une « façon d’exécuter le service public », il ne s’agit en aucun cas « d’organiser des fiefs ». Jean-Louis Borloo admet comprendre l’abstention et la justifie par la crise et par notre société en perte de repères. Pour le ministre, le redressement de la région Lorraine ne se fera que tous ensemble; il profite de sa tribune pour rappeler sa vision de la mission de Président de Région qui doit fédérer les Conseil Généraux, mais aussi les entrepreneurs et tout simplement l’ensemble des lorrains. Il conclu son discours avec cette formule : « pour rêvez ce 21ème siècle Lorrain, c’est avec Hénart ! »

«Accueil
  
Adresse Trackback : http://actuametz.fr/jean-louis-borloo-a-metz-pour-revez-ce-21eme-siecle-lorrain-cest-avec-henart-20101544.html/trackback
Le journaliste est un interprète de la curiosité publique • Bernard Pivot
Toute l’actualité de Metz-Métropole • 100% Blog Informatif • ACTUAMETZ.FR | Tél : 03 68 33 53 85 (répondeur) | Nous contacter | Mentions Légales | Plan du site