Journée nationale d’action et de grève dans les structures Petite Enfance

ACTUAMETZ.FR  |  04 mars 2010  |  Par Damien Portolano  •  7 Commentaires 

Fort de son succès de la mobilisation du 17 février, la Fédération Nationale des Educateurs de Jeunes Enfants (FNEJE) appelle l’ensemble des professionnels de la Petite Enfance, publique comme privé, à se mobiliser pour la journée d’action le jeudi 11 mars 2010. Un rassemblement devant la préfecture de Région à Metz est organisé entre 11h et midi.

ACTUAMETZ s’est déplacé au niveau des structures Petite Enfance
Beaucoup de crèches affichent leur fermeture demain
Nous vous conseillons de rester vigilant aux avis affichés à l’entrée des structures

La FNEJE, membre fondateur du collectif « Pas de bébés à la consigne » (accès site internet), conteste notamment les points suivants :

  • Projet de diminuer la proportion des professionnels les plus qualifiés (éducateurs de jeunes enfants, puéricultrices et auxiliaires de puériculture) dans les établissements et services d’accueil des jeunes enfants (crèches, multi-accueils…),
  • L’extension des capacités maximales d’accueil des assistantes maternelles de trois à quatre enfants et de la création de regroupements d’assistantes maternelles pouvant accueillir jusqu’à 16 enfants sans aucune règle collective de fonctionnement,
  • La création expérimentale de 8000 places de jardins d’éveil d’ici 2012 pour les enfants de deux à trois ans, prévoyant un taux d’encadrement d’un adulte pour 8 à 12 enfants au lieu d’un pour 8 enfants du même âge actuellement pratiqué dans les crèches,
  • La perte de 68 000 places depuis 2000 pour cette tranche d’âge en école maternelle du fait des suppressions massives de postes d’enseignants, qui pourrait augurer d’une attaque plus globale contre l’école maternelle, malgré les propos du ministre de l’Education nationale.

Selon la fédération, ces changements auront pour effet d’affaiblir la qualité d’accueil des enfants, d’accroître les capacités d’accueil sans garantie d’augmentation correspondante du personnel qualifié auprès des enfants, de pénaliser financièrement les familles et de pérenniser une situation où plus de la moitié des familles demeure privée de tout véritable choix.

Pour de plus amples informations, deux sites sont à disposition des internautes :

Source : Fédération Nationale des Educateurs de Jeunes Enfants Meurthe-et-Moselle

«Accueil
  
Adresse Trackback : http://actuametz.fr/journee-nationale-daction-et-de-greve-dans-les-structures-petite-enfance-20101287.html/trackback
Vos Réactions

7 réponses à “Journée nationale d’action et de grève dans les structures Petite Enfance”

  1. Nénéphant  •   09 mars 2010 10:50

    Je ne sais pas si votre mouvement de grève est justifié ou non, je ne me permettrai pas de juger ne travaillant pas dans une crèche ni dans l’enseignement. Par contre je suis assistante maternelle et je ne suis absolument pas du tout d’accord avec le fait que vous vous permettiez de juger que nous puissions ou non accueillir 3 ou 4 enfants ou que nous voulions ou non nous regrouper dans une MAM. Les assistantes maternelles savent elles si elles sont capables ou non de le faire et la PMI est là pour le confirmer ou non. Et je peux vous dire que cela est très difficile de l’obtenir étant moi même présidente d’une association d’assmat. Sachez que si une assmat est capable d’accueillir à son domicile et ce depuis des années, 3 enfants, dites moi ou est son incapicité à le faire dans une autre maison. J’aimerai comprendre!!!! A moins que l’on nous trouve iresponsables et niaises ? Sachez que je suis comptable avec + de 20 ans d’expériences profesionnelles et que bon nombre d’assistantes maternelles (reconnues professionnelles de la petite enfance) ont des diplomes qui sont bien souvent supérieur à un enseignant ou à une auxilaire puericulture!!
    Alors ne parlez pas pour nous, merci!!!

  2. piapia  •   10 mars 2010 20:38

    Bonsoir nénéphant.

    Le problème n’est pas la responsabilité ou la niaiserie.
    L’accompagnement du jeune enfant nécessite une formation spécifique parcequ’il n’est pas un adulte en miniature, qu’on ne peut plaquer sur lui nos expériences d’adultes et parceque plus le nombre d’enfants augmente, plus on a à gérer des problématiques liées à un accueil collectif (vous ne le savez peut être pas encore).
    Alors oui: si les assmat doivent accueillir plus d’enfants, on ne peut tolérer qu’elles n’aient plus que 30 heures dérisoires de formations (cf projet décret). Je ne suis ni plus ni moins intelligente que vous mais j’ai consacré 3 années d’études aux jeunes enfants.Cela me parait déjà bien court face aux réalités du terrain .
    Quand on a reçu une formation adaptés on se rend compte du nombre d’erreurs et de dérives qu’il peut y avoir lorsqu’on ne sait pas ou que l’on croit savoir (ce n’est pas inné d’accompagner les enfants des autres. D’où une formation spécifique.)
    Alors oui: je milite pour plus de formation, pour que la qualité de l’accueil ne dépende pas de la personne mais de compétences acquises en formation.
    Votre intelligence n’est pas remise en question. Votre honnêteté peut être.

    PS: vous devez être d’accord aussi avec le projet de loi qui permet à un n’importe quelle personne avec n’importe quelle maîtrise universitaire d’enseigner sans formation pédagogique?

  3. piapia  •   10 mars 2010 20:50

    précision: 30 heure de formation avant le premier acceuil (au lieu de 60 heures) et 120 heures ensuite dès que cela est possible.

  4. Cyrille Godfroy  •   10 mars 2010 23:40

    Bonjour,

    Le propos du collectif que j’ai repris dans les médias ces dernières 24 heures a toujours été de dire que les assistants maternels sont des professionnels Petite Enfance à part entière, voulant à tout prix éviter ce débat entre professionnels de la Petite Enfance qui n’a pas lieu d’être. Le collectif explique simplement que les Assistants Maternels ne sont pas formés au travail en équipe, qu’il n’y a AUCUNE supervision dans le projet de Maisons d’Assistants Maternels tels qu’il est prévu pour le moment comme dans les micro-crèches. L’agrément passé à 4 enfants, ces MAM pourront accueillir 4 Assistants Maternels (AM) et donc jusqu’à 16 enfants, soit largement une petite crèche!
    Or, l’accueil collectif ne s’improvise pas et la formation des AM ne répond pas à ces besoins. De plus, ces MAM posent beaucoup de question par rapport au droit du travail et la possibilité pour un parent de confier son enfant à un AM avec qui il n’est pas en contrat.
    Le collectif ne montre pas du doigt une profession mais bien une proposition de loi qui va dans le même sens que le projet de réforme du décret : créer des places de GARDE et non plus d’accueil à moindre coût (puisqu’avec les MAM, c’est directement le parent qui paie, l’État ne débourse rien).
    Je serai très heureux de contacter Nénéphant si son association est lorraine, souhaitant vivement pouvoir rencontrer les différents partenaires Petite Enfance de la région.

    Bien cordialement,

    M. Cyrille GODFROY
    Vice-président national de la FNEJE, future FNEJE Moselle

  5. brin2folie  •   11 mars 2010 22:11

    Bonsoir,

    Nénéphant : vous dites que les Assistantes Maternelles, ont le plus souvent, des diplômes plus élevés que les Auxiliaires de Puériculture, hors chaque cas est différent, la preuve, moi même je suis Auxiliaire de Puériculture et pourtant je suis secrétaire comptable à la base, dans ma promo, il y avait des filles sortant d’école d’ingénieur… Voilà, comme quoi il ne faut pas faire de généralité. Et comme le dit si bien Cyrille Godfroy le collectif ne montre pas du doigt votre profession mais une proposition de loi….
    En effet, je pense que l’accueil collectif ne s’improvise pas, il faut une formation derrière !! Ne le prenez pas mal, ce n’est pas vous les AM qui êtes visées..

    Cordialement.

  6. PAULINE  •   16 avril 2010 8:42

    infos sur les MAM et pour quoi cela pose « problème », l’agrément est-il valable hors domicile?l’assurance responsabilité civile pro hors domicile? qui paye la location de ce domicile? les charges (eau élec..)? les ass mat???????? cela reviendrait a reverser une partie de votre salaire, vous gagneriez donc moins qu’actuellement à votre domicile… que faire si une des ass mat de la MAM n’a plus d’enfants accueillis, si elle souhaite ne plus en faire partie? qui vous accompagne pour le suivi d’équipe, car oui travailler ensemble implique aussi la gestion d’équipe, organisation, gestion des conflits…le conseil général???? je ne crois pas malheureusement…..l’objectif de l’état est clair proposer des places d’accueil enfin de « garde » d’enfant à moindre cout, effectivement il transpose les accueils collectifs en MAM, c’est pratique çà lui coute rien ou si peu…mais bien désolé un MAM n’est pas une micro-crèche, les normes et qualification, l’encadrement ne sont pas les mêmes… les ass mat sont compétentes je ne remets pas cela en cause (je suis responsable de RAM), mais ce n’est pas le meme métier qu’en collectivité…
    je me bagarre au quotidien pour la reconnaissance du métier d’ass mat et la « professionnalisation de celui ci, passer à 30h de formation initiale me parait absurde, le complément après avec les enfants en accueil à recaser… c’est débile…… enfin….. je continuerai dans ce mouvement de mobilisation…….

  7. E-LEDLUX  •   05 août 2011 17:40

    E-Shop-LEDLUX http://ledlux.eu/

Le journaliste est un interprète de la curiosité publique • Bernard Pivot
Toute l’actualité de Metz-Métropole • 100% Blog Informatif • ACTUAMETZ.FR | Tél : 03 68 33 53 85 (répondeur) | Nous contacter | Mentions Légales | Plan du site