La Moselle se mobilise…

ACTUAMETZ.FR  |  25 juillet 2008  |  Par Damien Portolano  •  2 Commentaires 

Photo : La Moselle se mobilise…
Des états généraux sont organisés à Metz

L’ensemble des sénateurs, conseillers régionaux et généraux, maires et premiers adjoints des communes concernées par le nouveau plan militaire, dévoilé par le Premier Ministre hier, seront invités aux « états généraux sur la présence militaire en Moselle » (Selon le Député UMP Denis Jacquat).

Cette réunion a été organisée à l’initiative de cinq parlementaires de la majorité, est programmée pour mercredi prochain (30 juillet) et se tiendra à la Préfecture de la Région Lorraine (Metz).

Articles à lire :

31 juillet 2008 • Les élus de Moselle contre la fermeture
24 juillet 2008 • La nouvelle carte militaire

Comment jugez-vous la réforme des armées ?

  • Convenable (45%, 25 Votes)
  • Excessive (38%, 21 Votes)
  • Insuffisante (15%, 8 Votes)
  • Ne se prononce pas (2%, 1 Votes)

Total Votants : 55

Loading ... Loading ...

«Accueil
  
Adresse Trackback : http://actuametz.fr/la-moselle-se-mobilise-2008194.html/trackback
Vos Réactions

2 réponses à “La Moselle se mobilise…”

  1. Metensis  •   26 juillet 2008 15:15

    Et après…

    Le couperet est tombé, le pire des scenarii a été confirmé au jour de l’annonce de la réforme de la carte militaire. Metz et sa région paient le prix maximal avec le départ de 5500 militaires de leurs familles, la disparition de nombreux emplois induis, la fragilisation du tissu économique et des fonctions de commandement et la fin d’une longue histoire militaire.

    N’en restons pas là.

    Je ne reviendrai pas sur l’absence manifeste de nos élus en amont du verdict, de leur incapacité à se rassembler sur des sujets aussi essentiels, du manque de relais de poids auprès du gouvernement. Je ne reviendrai pas non plus sur le fait qu’aucun des arbitrages ne s’est fait en faveur de Metz : on conforte tel pôle de renseignement, tel pôle de santé, tel état-major, ne pouvions-nous imaginer le renforcement de l’un ou l’autre à Metz ? Comment ne pas avoir l’impression que le sort s’acharne sur une région, un département et une ville ? A quand les bonnes nouvelles ?

    Une page se tourne mais l’histoire continue. Mobilisons-nous pour négocier les meilleures compensations possibles, profitons intelligemment du potentiel de nouvelles emprises foncières. Profitons de ce bouleversement pour imaginer de nouvelles perspectives pour la ville.

    Voici quelques pistes :

    Constitution d’un noyau de défense européen.

    · Transfert d’une unité allemande membre de la brigade franco-allemande en lieu et place du 1er régiment médical.

    · Création d’une base de défense européenne sur la base 128 avec transfert de l’état-major de l’euro-corps actuellement installé à Strasbourg.

    Requalification du quartier Desvallières (2ème Génie) :

    Situé à proximité immédiate du centre-ville, cet espace offre une opportunité exceptionnelle d’aménagement urbain trait d’union entre le centre, Metz Nord et St Julien.

    · Une école nationale :

    Si la Guerre de 70 signa la fin de la très prestigieuse école d’artillerie, ce nouveau traumatisme doit être l’occasion pour Metz d’accueillir une école prestigieuse. Pourquoi ne pas imaginer le transfert de l’école Polytechnique ?

    · Antenne du ministère de la défense :

    Transfert de services du Ministère de la défense comprenant des fonctions de commandement. Les 500 postes avancés font figures de mauvaise plaisanterie.

    · Opération urbaine avec création de logements, commerces et services divers.

    On pourrait imaginer ce même projet Place de la République en transférant les services qui y sont installés en lieu et place du Génie, libérant ainsi un espace de première qualité en plein cœur de ville.

    A défaut d’une base européenne, pourquoi ne pas imaginer une Ecopolis inscrite au Grenelle de l’environnement sur cette emprise ?

    Ce ne sont que des pistes, irréalistes penseront certains, mais n’est-il pas permis d’avoir quelque ambition pour sa ville.

    Elus de tout bord il est temps de réagir…

  2. Hammy  •   02 octobre 2014 14:06

    Le me9dia c est le message daiist l autre Canadien qu avait bien percute9 sur l envahissement technicien. Tout de meame, e9lectronique ou bien sur papier, il me semble que le message, s il a un fond – zatizzequestion – demeure primordial. Pas vrai ?

Le journaliste est un interprète de la curiosité publique • Bernard Pivot
Toute l’actualité de Metz-Métropole • 100% Blog Informatif • ACTUAMETZ.FR | Tél : 03 68 33 53 85 (répondeur) | Nous contacter | Mentions Légales | Plan du site