Le blog Vivre@Metz muselé ?

ACTUAMETZ.FR  |  26 janvier 2010  |  Par Damien Portolano  •  25 Commentaires 

La Mairie de Metz, par l’intermédiaire de l’adjoint aux affaires juridiques, a demandé à l’hébergeur du site politique V@M (Vivre@Metz) la suspension immédiate du blog. Au départ, le sujet de la discorde n’est autre qu’un ticket qui relate des informations politiques et tout particulièrement du « parti socialiste messin ». Dans cet article, une phrase met le feu aux poudres : « Pour terminer, la position ambiguë d’xx a été violemment critiquée par yy qui n’a pas hésité a le traiter d’un nom d’oiseau ! »1

Aussi, Monsieur Olivier Payraudeau2 a demandé au propriétaire du blog de retirer la phrase de son site sous peine de poursuite (demande de fermeture du blog). Mais, d’après les seuls éléments qu’ACTUAMETZ possède, V@M aurait répondu avant le 4 janvier 2010 : « pour apaiser cette polémique, je vous donnais satisfaction et que vous pouviez considérer cette affaire close » (voir commentaire sur le site de l’EPAM) et d’ajouter : « vous ne m’avez jamais répondu ».

La procédure s’exécute donc, l’adjoint aux affaires juridiques fait constater par huissier que le site présente des « propos xénophobes, homophobes, diffamatoires, calomnieux, insultants ou constituant une atteinte à l’intimité de la vie privée » et que « la ville de Metz était prise pour cible, des femmes et des hommes, fonctionnaires, contractuels, élus de la majorité comme de l’opposition, qui se consacrent quotidiennement à notre Ville étaient maltraités au-delà de toute décence, il fallait les protéger. »

Ainsi, dès la reception du constat d’huissier d’environ 200 pages, l’hébergeur a décidé de fermer le site V@M.

Qu’en pense la Blogosphère messine ?

De cette affaire, plusieurs voix s’élevent et des articles de soutien naissent sur quelques sites :

Le site de Philippe, membre du Comité de Quartier Metz-Centre : « Censure socialiste  Metz » – L’auteur est « scandalisé, et, après enquête, je vais demander des dommages et intérêts à la Mairie parce que je ne peux plus consulter cet intéressant blog d’informations politiques. »

Le site de jcdr : « Qui veut la peau de V@M » – Jean-Christophe Dupuis-Rémond écrit : « Dans tous les régimes, dictatures comprises, il est important de laisser un moyen d’expression aux plus virulents, dans la limite de ce que permet la loi et la décence. ».

Le site PourMetz.fr : « Dominique Gros restreint la liberté d’expression à Metz » – Jérémy ALDRIN dénonce « l’initiative liberticide, intolérable » et « montre une nouvelle fois que cette majorité ne supporte pas les paroles contradictoires. Elle ne supporte pas le débat. Elle ne supporte pas d’être contredite. Et maintenant, elle veut faire taire ses opposants. »

Et pour la première fois, je sors de ma réserve que je me suis fixé pour dénoncer cette atteinte au droit de s’exprimer librement. Tout auteur de blogs est responsable de son contenu ainsi que le contenu des commentaires (ne pas inciter à la violence, haine, xenophobie etc…). Il doit aussi veiller à ne pas porter atteinte à l’image, la réputation de personnes morales et physiques. En effet, toute personne anonyme ou connue dispose d’un droit exclusif sur sa vie privée, son image.

ACTUAMETZ respecte ce principe

Néanmoins, un bloggueur peut rapporter des faits avérés et les retranscrire si l’auteur peut prouver l’exactitude de ce qu’il écrit. Aussi, comme dans cette affaire, une personne morale peut demander à l’auteur de retirer un élément de l’article. Naturellement, le droit d’auteur permet au propriétaire de l’article de refuser. Dans ce cas là, une procédure juridique est envisagable pour, à mon stricte sens et cela n’engage que moi, l’article qui pose problème et non pas l’intégralité du site ce qui, à mes yeux, est une atteinte à la liberté d’expression et à la démocratie.

J’ajoute que je me pose une question à laquelle j’invite les internautes à me répondre… Est-il légal qu’un huissier se substitue au juge et demande à un hébergeur de fermer un site alors que la définition du mot « huissier » signifie : Officier ministériel ayant pour charge de constater des faits, de signifier les actes de procédure et de mettre à exécution les décisions de justice et les actes authentiques ayant force exécutoire. Dans cette affaire, il n’y a aucune décision de justice mais une simple demande au frais du contribuable !

Je ferme à présent ce chapitre et re-rentre dans ma réserve !


1 source : Voir commentaire n°29 du blog de Philippe
2 Adjoint aux Affaires juridiques de la ville de Metz

«Accueil
  
Adresse Trackback : http://actuametz.fr/le-blog-vivrametz-musele-20101078.html/trackback
Vos Réactions

25 réponses à “Le blog Vivre@Metz muselé ?”

  1. Bernard M. de DLP  •   26 janvier 2010 20:34

    J’avoue qu’on comprend pas bien les 2 premiers paragraphes. c’est un peu obscure cette histoire de discorde.
    Parcontre au 3e paragraphe on comprend qu’il y a eu un constat d’huissier sur le site qui montre que des « propos xénophobes, homophobes, diffamatoires, calomnieux, insultants ou constituant une atteinte à l’intimité de la vie privée et la ville de Metz était prise pour cible, des femmes et des hommes, etc… » et que dès réception du constat d’huissier d’environ 200 pages, l’hébergeur a décidé de fermer le site V@M.
    A priori je ne vois pas le loup.

  2. JL Grandjean  •   26 janvier 2010 23:45

    « Tout auteur de blogs est responsable de son contenu ainsi que le contenu des commentaires (ne pas inciter à la violence, haine, xenophobie etc…). Il doit aussi veiller à ne pas porter atteinte à l’image, la réputation de personnes morales et physiques. En effet, toute personne anonyme ou connue dispose d’un droit exclusif sur sa vie privée, son image. »

    Je souscris. C’est le cas d’Actuametz (bravo Damien) mais pas de V@M ;-(

  3. Damien2Metz  •   27 janvier 2010 0:29

    Bonsoir,

    @ Bernard M. de DLP : il faut suivre le 1 pour éclaircir l’histoire de la discorde. En effet, les noms xx et yy ont été retirés par mes soins.

    @ JL Grandjean : Merci pour votre « bravo ». Dans cette affaire, ce n’est pas la manière dont V@M publie ces articles qui me chagrine mais la façon dont le pouvoir pourrait (conditionnel) intimider pour restreindre la liberté d’expression des bloggueurs. V@M existait sous Jean-Marie Rausch et n’était pas tendre avec lui… L’ancien Maire a eu l’intelligence de ne donner suite…

    Merci

  4. Gérard Kerber  •   27 janvier 2010 10:20

    Juste une précision : V@M n’existait pas sous le mandat de Jean-Marie Rausch. Le blog a été créé en janvier 2008 pendant la campagne des municipales. En avril 2009, certains membres de V@M ont voulu arrêter le blog vu la tournure qu’il prenait (voir blog de jcdr http://www.jcdr.info/article-29901290.html).

  5. Gérard Kerber  •   27 janvier 2010 10:23
  6. V@M  •   27 janvier 2010 19:19

    Si les noms d’oiseaux ne sont pas absents sur certains sites … le brutus FONTE par exemple ou Dominique GROS, le Pinocchio et d’autres encore, ce blog est né à la suite des différentes injustices ou événements constatés que ce soit en politique ou dans la vie courante notamment sur le plan local et régional.

    Il ne soutient aucun parti, puisque tous, à un moment, à travers des événements ont été « titillés ».
    Il sert de moyen d’expression et de porte voix pour tout ceux qui ne peuvent librement s’exprimer.
    Curieusement, le PS n’est jamais venu m’ennuyer quand je rédigeais des billets sur JMR et sa gouvernance, il y a deux ans !! Dieu sait qu’ils étaient incisifs mais que je n’ai jamais eu de pression.
    OP dit d’ailleurs à ce sujet, depuis deux ans, ce blog ne fait plus d’effet et bizarrement, c’est depuis qu’ils sont à la tête de la ville !

    J’ai plus de commentaires (+ de 12700)que tous les blogs de la région réunie et les billets « star » sont quand je parle de MASSON, ou … des aires pour les gens du voyage, ce sont des sujets d’actualité qui interpellent et qui engagent les discussions. Les associations comme pour les antennes relais de Metz Devant les Ponts, celle qui conteste les aspects du traçé du Mettis à la Grange aux Bois comme celle de Magny pour l’implantation de l’aire des gens du voyage ou même la dernière en date l’association du quartier ste thérèse pour l’implantation d’un foyer SDF, toutes me sont reconnaissantes de pouvoir receuillir des avis pour ne pas se tromper dans leur orientation (chose que la municipalité ignore quand elle dit, je décide, sans lancer cette concertation.)

    Aucun billet rédigé ne tient des propos xénophobes, homophobes ! tous les billets sont le reflet exact d’une situation vécue. les commentaires doivent alimenter le débat démocratique et je suis surprise parfois d’événements déplorés qui sont très rapidement rétablis, preuve que les décideurs locaux lisent le blog !!

    je suis la victime d’un homme (comme Villepinte et sarkozy !) qui a voulu me faire taire car, j’ai dénoncé de manière humoristique, les confidences qu’il faisait aux uns et aux autres après des réunions « confidentielles » ; il n’a pas apprécié, il a essayé de « négocier le retrait de la phrase qu’il a jugé diffamante » en m’assurant que l’incident serait clos et qu’il ne toucherait pas au blog mais cet homme n’a aucune parole et aucune valeur. Pour arriver à ses fins, il n’a pas hésité, cette fois a prendre la casquette de l’élu, défendant les intérêts de la ville et m’a accusé pratiquement « d’appel à la révolution !! »

    Monsieur OP oublie parfois que sa plume acerbe dans le chardon (journal du parti socialiste avec comme patron DG) piquait les uns et les autres au titre du droit à l’expression !
    Lire les articles qui comparent Chirac à JMR, vous verrez qu’il ne se prive pas de commentaires parfois ressentis comme blessant pour les uns et les autres !

    j’ajoute que le blog a été suspendu une fois par cette fois ci, une personnalité de droite qui lui, a fait les choses en règle, non pas un simple courrier à en-tête d’une collectivité mais une plainte avec l’intervention d’un avocat.
    Nous avons discuté, échangé, comme avec OP, j’ai consenti à lui donner satisfaction, il a écrit à l’hébergeur pour le réactiver mais avons trouvé le consensus parfois nécessaire pour retrouver la sérénité, preuve que la droite serait plus rigoureuse dans ses valeurs que la gauche ???

    pourquoi tous les blogs même celui de JCDR, ne doivent ils pas être fermés pour avoir mis en lien mon blog ? quand on commence un boulot, on le fait jusqu’au bout ! d’ailleurs Monsieur LEBEAU a même repris une chanson sur DG emprunté sur V@M et mis sur son blog. Pourquoi OP ne le fait pas fermer ? C’est parce que nous sommes renseignés, on nous propose tous les jours, photos à l’appui des articles que nous pourrions faire paraître et ça, c’est très gênant pour certains membres de la municipalité.

    En conclusion, je ne pense pas que Dominique Gros cautionne cet acte, il doit plutôt se demander pourquoi nous en sommes là, je pense que c’est parce que nous l’éclairons sur son environnement, certaines intrigues qui s’y trament et que ces mêmes « intrigueurs » voient leur projet ou leur comportement à travers des écrits que DG pourrait lire, là, c’est une véritable piste et bien se poser la question  » à qui profite non pas le crime, mais la fermeture de ce blog » !

  7. Michel  •   27 janvier 2010 22:02

    Les injustices il y a en a partout malheureusement. Votre affaire immobilière par exemple.
    Mais comme le dit blabla sur un autre blog, est-ce une raison pour s’enp rendre à des personnes qui n’ont aucun rapport avec ?
    Perso j’ai la nauséee quand je lis des choses dégueulasses sur des personnes, ou des groupes de personnes, ça ne sert à rien de stigmatiser des personnes pour le plaisir. Je comprends tous ses gens de droite de gauche ou sans opinion qui à la mairie en ont marre d’etre traités de pourris ou pire tout le temps.
    Agissons en citoyens dans le cadre des loies de notre république.

  8. Pierrick (Sablon)  •   28 janvier 2010 8:55

    Pour les internautes , les explications de V@M sont confuses. C’est vrai (Michel a raison) que le blog devenait vraiment glauque et infect depuis dison 6 mois. Vous dites que vous etes renseignes et que ca gene mais pourquoi la mairie vous incite alors a rouvrir rapidement votre blog mais en respectant la decence cette fois? j’espere que ce sera lecas

  9. Nathalie  •   28 janvier 2010 23:14

    Je suis entièrement d’accord avec Michel et Pierrick et j’apporte mon soutien à l’élu qui a eu le courage de faire fermer ce ramassis d’attaques honteuses, mais aussi mon soutien à un nouveau V@M qui ne serait plus fagocité par une opposition anonyme

  10. V@M  •   29 janvier 2010 12:57

    Reportez vous Nathalie et Pierrick au billet de JCDR de ce jour et aux derniers commentaires rédigés sur le blog de Philippe.
    Pour l’instant nous avons prouvé que DG a menti et nous vous prouverons que l’adjoint que vous défendez a commis des fautes graves.
    @ suivre

  11. V@M  •   29 janvier 2010 13:24

    Commentaires

    1. Le vendredi 29 janvier 2010, 12:18 par EPAM

    Suite à une accumulation de commentaires finalement pas en rapport avec le billet, nous nous autorisons à modérer ces posts.

    L’équipe EPAM

  12. klein  •   29 janvier 2010 22:52

    Repris sur le site EPAM avant qu’aujourd’hui, tout se soit volatilisé…

    Olivier Payraudeau écrit :

    Le blog dont le Républicain Lorrain (23/01/2010) a confirmé la fermeture, a connu, depuis sa création il y a deux ans, une longue descente aux enfers avec une dégradation continue de son contenu, parallèlement à la chute de son audience et du nombre d’intervenants.

    Sa fermeture, décidée par l’hébergeur, conformément à ses conditions d’utilisation, a été prise au vue d’un constat d’huissier réalisé le 4 janvier 2010, pavé de plus de 200 pages et 31 annexes. L’huissier a constaté, entre autres, la présence, avec une fréquence croissante, de propos xénophobes, homophobes, diffamatoires, calomnieux, insultants ou constituant une atteinte à l’intimité de la vie privée, ce qui n’est pas contesté par l’auteur du blog.

    La fermeture d’un blog est toujours une défaite pour la démocratie.

    Cependant il faut savoir qu’avant d’en arriver là, et après avoir levé l’anonymat derrière lequel l’auteur du blog se retranchait, une longue phase de discussion a été engagée avec elle, pour obtenir la suppression des propos les plus injurieux ou diffamants, la mise en place du droit de réponse, d’une modération des commentaires et des mentions légales, comme pour tout blog « normal », malheureusement sans succès.

    En tant qu’adjoint au maire chargé des affaires juridiques, ma mission consiste avant tout à protéger les Messins, la ville de Metz et les agents de la ville de Metz.

    En poursuivant sur cette pente, l’auteur du blog s’exposait à des poursuites venant de tiers devant les juridictions répressives, il fallait la protéger.
    La ville de Metz était prise pour cible, des femmes et des hommes, fonctionnaires, contractuels, élus de la majorité comme de l’opposition, qui se consacrent quotidiennement à notre Ville étaient maltraités au-delà de toute décence, il fallait les protéger.

    L’auteur du blog litigieux veut le rouvrir : ainsi que je le lui ai écrit, c’est une excellente initiative, car la démocratie se nourrit des critiques, surtout des plus virulentes, peu importe qu’elles soient fondées ou non, des pouvoirs et contrepouvoirs, des manifestations et contremanifestations. La seule chose qui puisse restreindre la liberté d’expression, c’est le droit au respect des personnes. Il ne s’agit ni plus ni moins que de l’article 11 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen. Le respect des personnes est sans doute ce qui manque le plus en politique et en détourne nos concitoyens. Je forme le voeu que notre bloggeuse engagée participe à cette autre façon de faire de la politique que les citoyens attendent.
    4. Le dimanche 24 janvier 2010, 22:49 par V@M

    Réponse de V@M

    Monsieur Payraudeau, votre post du 24 janvier dernier à 21h08 me laisse perplexe et je constate que vous vous retranchez très ou trop rapidement derrière ce qui vous arrange. Dès nos premiers contacts par mail et j’ai repris exactement vos termes, vous me disiez :

    (…) je n’utilise jamais le matériel de la ville de Metz pour un usage privé et la demande que je vous ai adressée est purement privée.

    Or dans votre réponse dans l’EPAM vous changez votre version en annonçant :

    « En tant qu’adjoint au maire chargé des affaires juridiques, ma mission consiste avant tout à protéger les Messins, la ville de Metz et les agents de la ville de Metz. »

    vous ajoutiez dans le mail que vous m’avez transmis :

    (…)lorsqu’il est cité nommément, ce qui est mon cas, un citoyen peut demander soit à répondre soit à supprimer les éléments qui le mettent en cause. Ce droit est très protégé.(…)

    Toujours à propos des mots « nom d’oiseau » vous demandiez et terminiez votre mail :

    « Je ne souhaite absolument pas en arriver là. D’autant que je ne vous connais pas et je n’ai absolument rien contre vous.
    Aussi je me permets de réitérer ma demande de suppression du paragraphe litigieux. L’affaire sera alors close.

    Restant à votre disposition.
    Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année. »

    Les lecteurs seront désormais seuls juges de votre attitude et de vos propos !

    Vous disiez avant cela :

    « Voilà pourquoi je souhaite que le paragraphe que je vous ai indiqué soit supprimé. En effet, nous savons, vous comme moi, que ces propos sont faux et je ne vois pas quel intérêt il y a à les mettre sur un blog. »

    Dès le début de cette polémique, j’ai indiqué que mes articles n’étaient pas insultants ou diffamatoires, ce que vous n’avez jamais contesté. Dès le début, vous ne m’avez, comme l’atteste le paragraphe ci dessus, demandé autre chose que la suppression du paragraphe concerné et vous vous permettez de dire dans votre propos destiné à l’EPAM :

    « Cependant il faut savoir qu’avant d’en arriver là, et après avoir levé l’anonymat derrière lequel l’auteur du blog se retranchait, une longue phase de discussion a été engagée avec elle, pour obtenir la suppression des propos les plus injurieux ou diffamants, la mise en place du droit de réponse, d’une modération des commentaires et des mentions légales, comme pour tout blog « normal », malheureusement sans succès. »

    On est effectivement loin de : « Aussi je me permets de réitérer ma demande de suppression du paragraphe litigieux. L’affaire sera alors close. » seule condition que vous me demandiez !

    Alors que mon dernier mail transmis avant le 4 janvier indiquait que : « pour apaiser cette polémique, je vous donnais satisfaction et que vous pouviez considérer cette affaire close, » vous ne m’avez jamais répondu et vous avez de manière totalement démesurée, pris sous votre fonction d’Adjoint au Maire, la décision d’exercer une pression sur l’hébergeur avec tous les arguments fallacieux que vous citez ci-dessus.

    Je trouve votre comportement lâche et vous n’avez pour moi aucun respect personnel à inspirer. Je vous indiquais mon intention de retirer ce paragraphe qui semblait vous avoir blessé afin de faire cesser cette polémique et que tout rentre dans l’ordre malgré cela et contre toute dignité, vous faites totalement le contraire de ce que vous me garantissiez !

    Osez dire ici que tout cela est faux et je reproduirais pièce par pièce tout ce que j’avance !

  13. Garfield.  •   31 janvier 2010 0:07

    Autant le communiqué de l’adjoint est clair, autant le post de Vam relayé par klein est confus. Comme Pierrick et Nathalie, les explications de Vam ne sont pas convaincantes du tout car le blog était assez nauseabond.

  14. Christiane Sibille  •   31 janvier 2010 8:38

    @Garfield
    Avez vous lu le Chardon, Garfield ?

  15. Thierry  •   01 février 2010 7:52

    Ouais pas convaincant du tout , ce site était totalement anonyme et sans modération. Beurk

  16. Nathalie  •   01 février 2010 21:53

    La seule « défense » est-elle de comparer V@M au Chardon ? c’est assez révélateur du manque d’arguments fondés…

    En admettant que le Chardon ait été « nauséabond » comme vous le laissez entendre, est-ce parce qu’un journal est nauséabond qu’un blog peut se permettre de l’être ? Est-ce parce qu’il y a des gens qui volent que chacun peut voler ? est-ce parce que… que chacun peut… ?

    Heureusement que non…

  17. lambda  •   02 février 2010 17:00

    à Nathalie

    La seule « défense » est-elle de comparer V@M au Chardon ? c’est assez révélateur du manque d’arguments fondés…

    En admettant que le Chardon ait été « nauséabond » comme vous le laissez entendre, est-ce parce qu’un journal est nauséabond qu’un blog peut se permettre de l’être ? Est-ce parce qu’il y a des gens qui volent que chacun peut voler ? est-ce parce que… que chacun peut… ?

    La seule défense ? A la lecture des différents commentaires, on peut se poser de bonnes questions et la première : pourquoi le Maire de Metz a annoncé qu’il n’a jamais demandé la fermeture du blog V@M alors qu’un courrier adressé à l’hébergeur fait apparaître le contraire recopier le lien :

    http://www.jcdr.info/article-qui-a-eu-la-peau-de-v-m-suite–43856157.html

    Question, vous êtes prête à admettre que le Chardon « puisse être ou aurait été nauséabond » alors pourquoi le blog le Chardon ne serait il pas tout simplement fermé par la Mairie de Metz comme l’a été le blog V@M ? Est ce que, je poursuis votre raisonnement, on pourrait fermer un blog et pas un autre si de tels constats sont faits sur l’un et l’autre ?

  18. Garfield.  •   02 février 2010 17:51

    Oui mais si j’ai bien suivi, des constats ont été fait sur l’un (V0M) qui montrent qu’il est « nauséabond », et pas l’autre. J’y est fait un tour : apparmment le Chardon est inactif depuis quelques temps.

  19. Jobard  •   03 février 2010 18:20

    Vu sur un autre blog. Voir gérance Ca me semble bizarre :
    http://www.societe.com/societe/la-lorientaise-382719680.html

  20. Natalia  •   03 février 2010 23:43

    @ Jobard : je ne vois pas ce qui est bizarre… Elle n’a pas le droit d’être la gérante d’une société immobilière ??? Ou il y a quelque chose qui m’échappe, dans ce cas, éclairez-moi. Merci 😉

  21. Jobard  •   04 février 2010 10:41

    Rien d’illégal, mais tout le monde n’est pas gérant de sociétés immobilières.

  22. eviradnus  •   07 février 2010 19:07

    @ jobard :
    La quasi totalité des familles ayant hérité en indivision d’un bien immobilier susceptible de générer un revenu (loyer) le gèrent à travers une SCI.
    Et toutes les SCI ont un gérant.
    Il se crée en moyenne plus de 100 000 SCI tous les ans en France.
    Alors ce n’est pas « tout le monde » mais c’est quand même « beaucoup, beaucoup de monde »
    Rien de bizarre.

  23. realiste  •   08 février 2010 23:22

    @Nathalie :
    « Est-ce parce qu’il y a des gens qui volent que chacun peut voler ? »

    Demandez donc ça à la mairie de metz !!!!!!

    Informez-vous avant de parler :

    http://metz.over-blog.org/article-le-socialisme-c-est-du-vol-44326014.html

  24. Jobard  •   09 février 2010 13:40

    Plus de 100 000 SCI ? Vérification faite non : 28 000 dont plus de 20 000 par des sociétés.
    Mais eviradnus comment connaissez-vous la situation personnelle de la gérante ?

  25. UGG Boots  •   15 février 2010 1:26

    This article was helpful in a paper I am writing for my thesis.

    Thanks

    Bernice Franklin

    UGG Boots
    UGG Purses
    Classic Tall Chestnut

Le journaliste est un interprète de la curiosité publique • Bernard Pivot
Toute l’actualité de Metz-Métropole • 100% Blog Informatif • ACTUAMETZ.FR | Tél : 03 68 33 53 85 (répondeur) | Nous contacter | Mentions Légales | Plan du site