« Pour un projet humaniste ! »

ACTUAMETZ.FR  |  21 octobre 2010  |  Par Mélissa Duval  •  0 commentaire 

Nathalie Griesbeck, Député Européen Modem pour le Grand Est et Conseiller Général de la Moselle, était mon invitée dimanche, à l’antenne de M57 (www.m57.fr). C’est avec la certitude qu’une autre voie est possible, que l’élue mène son action.

Sur le modèle de l’opposition britannique, Nathalie Griesbeck est membre du récent « Shadow Cabinet » de François Bayrou, elle justifie la décision du patron du Modem par le choix de générer une offre politique alternative sur tous les sujets d’actualité. Dans ce cabinet, Nathalie Griesbeck est en charge de la justice et des libertés, elle décompose ses réflexions autour d’une métaphore culinaire en expliquant s’occuper de plats froids et chauds ; les plats froids ayant traits à la réflexion sur le service public de la justice, son organisation et sa réorganisation, alors que les plats chauds correspondent à des réactions rapides à l’actualité judiciaire. Quand on évoque avec l’euro député les critiques des médias nationaux concernant le « Shadow Cabinet« , Nathalie Griesbeck mise sur le temps pour attester de l’intérêt de son action qui se veut force de propositions alternatives, et non simplement critiques et populisme. Contre les échecs de la gauche et les erreurs de la droite, l’élue défend « l’autre voie » que propose son mouvement.

En Présidente du Modem Moselle et coordinatrice au niveau régional, Nathalie Griesbeck dépeint son parti comme un mouvement soudé et riche de sa diversité qui travaille, notamment sur les problématiques transfrontalières, l’éducation, la mobilité ou encore les retraites. En sa qualité de Présidente Départementale, elle prépare les cantonales de mars prochain sans trop dévoiler sa stratégie ; une chose est sure, le Modem ne présentera pas des candidats sur tous les cantons mais va étudier ses forces et ses possibilités pour élaborer ses choix. A la question de possibles alliances aux centres pour ces élections, Nathalie Griesbeck parle de faux centristes et de sa méfiance à l’encontre de ceux qui ont fait le choix de s’allier avec le parti majoritaire. Taclant le nouveau centre et le parti radical, elle poursuit, oui à l’unité, oui à l’alliance sur les valeurs mais il faut de « la clarté » et de « l’honnêteté« …

Suite à une question d’auditeur, Nathalie Griesbeck est revenue sur son engagement politique au centre (UDF puis Modem). Indépendante par conviction lors de sa première élection au Conseil Général, l’élue explique avoir prit sa carte à l’UDF puis au Modem pour les élections régionales et européennes de 2004 ; le territoire étant tellement vaste qu’il est nécessaire d’avoir une étiquette pour que les citoyens puissent identifier les valeurs qui fondent l’engagement. Nathalie Griesbeck développe ces valeurs ; la conviction européenne, la décentralisation et la volonté de replacer l’homme au cœur des décisions. Tout en rappelant ne pas regretter ses choix et se sentir bien au Modem, elle réitère la base de son parti, « hors de la société du tout argent et du tout état, pour être au service de l’homme« .

Candidate à la Mairie de Metz en 2008, Nathalie Griesbeck explique être « une messine de cœur » dont les réflexions partent et reviennent vers Metz. Elle critique la non vision et la non projection de l’équipe municipale en place qui ne se préoccupe pas « d’inscrire notre ville dans l’avenir« , ni à 3/4 ans, ni sur le long terme. Elle préconise de lier l’économie à travers l’emploi et le tourisme…

Si vous souhaitez suivre son plaidoyer pour davantage de parité, sa vision des médias ou encore sa dénonciation du bipartisme sous-jacent, voici un lien pour écouter l’ensemble de cette interview : http://m57.fr/podcasts/podcasts-m-politique-6/nathalie-griesbeck-dans-m-politique-28.html

«Accueil
  
Adresse Trackback : http://actuametz.fr/pour-un-projet-humaniste-20102185.html/trackback
Le journaliste est un interprète de la curiosité publique • Bernard Pivot
Toute l’actualité de Metz-Métropole • 100% Blog Informatif • ACTUAMETZ.FR | Tél : 03 68 33 53 85 (répondeur) | Nous contacter | Mentions Légales | Plan du site