Un débat sur les régionales à une semaine du 1er tour !

ACTUAMETZ.FR  |  05 mars 2010  |  Par Mélissa Duval  •  1 Commentaire 

Photo : Un débat sur les régionales à une semaine du 1er tour !
Deuxième série des débats France Bleu/Républicain Lorrain

Jeudi soir, à l’arsenal de Metz, s’est tenu la deuxième série des débats France Bleu/Républicain Lorrain, dans le cadre des élections régionales. Ainsi pendant presque une heure, les principales têtes de liste ont débattu ; la question des transports fut le thème principal abordé par Daniel Béguin (Europe Ecologie), Jean Pierre Masseret (Parti Socialiste), Claude Bellei (Modem), Laurent Hénart (UMP) et Thierry Gourlot (Front National). ACTUAMETZ était là pour vous rendre compte de ce débat!

C’est par quelques commentaires, sur le sondage du jour, qu’a commencé ce débat. Crédité de seulement 26%, Laurent Hénart explique son score par le fait que la campagne vient seulement de vraiment commencer (la campagne officielle débutant le 1er mars), « je veux être un élu du terrain donc il nous faut redoubler d’efforts ». Commentaire similaire pour Thierry Gourlot, à 10% : « ça donne envie de redoubler d’efforts ». A tout juste 4% Claude Bellei explique son score par la jeunesse du Modem et par le fait que les sondeurs de TNS SOFRES ont interrogé les sondés en leur parlant du « Modem » et pas du « Modem de François Bayrou », c’est ce qui justifie selon lui que les chiffres sont plus bas que dans d’autres sondages qui mentionnent le nom du leader. Pour Daniel Béguin, des précautions doivent être prisent puisque celui-ci rappelle que 8 jours avant les élections européennes de juin dernier, Europe Ecologie n’était qu’à  8%. Enfin c’est Jean Pierre Masseret, le grand favori de ses élections (34%), qui prend la parole pour rappeler qu’il ne s’agit que d’une « indication », pour lui « la partie n’est pas encore gagnée »…

Le débat a ensuite vraiment commencé en abordant la question houleuse des transports et en premier lieu le ferroviaire où les priorités divergent. Pour Jean Pierre Masseret c’est le TER, il note que « des résultats positifs peuvent être observés », il parle d’améliorer encore le transport express régional avec un tacle à peine déguisé à la réforme territoriale en expliquant qu’il va falloir « agir vite car on a juste 4 ans… ». Pour Laurent Hénart la priorité doit être l’axe nord sud, il soutient comme Claude Bellei, le projet de mettre Metz et Nancy à 22 minutes avec la création d’une nouvelle ligne ferroviaire; projet que Jean Pierre Masseret qualifie « d’impossible techniquement », il ajoute « on peut y réfléchir mais c’est du moyen ou du très loin terme », il tacle le projet en déplorant « un problème de qualité et de fiabilité de la proposition » quand Laurent Hénart formule le vœu de l’ambition. Le débat s’est poursuivi sur la question de l’opportunité ou non de la gare de Vandière, qui est selon Daniel Béguin la priorité, « si on a fait Louvigny, c’est la faute à Philippe Leroy! ». Pour Laurent Hénart et Claude Bellei, la priorité est ailleurs; la réponse de Jean Pierre Masseret est simple « Vandière a été acté par le suffrage électoral » avec la victoire de la gauche en 2004, lors des dernières élections régionales, puisque c’était un des thèmes fort de la campagne.

Du côté des propositions, pour Daniel Béguin il faut optimiser les TER et relancer des relations avec Strasbourg, Nancy et Paris autrement que par les TGV, vu leur coûts élevé. Il souhaite que la région se tourne vers les trains corail et réitère sa position défavorable concernant la deuxième phase du TGV Est en expliquant que c’est une erreur car la région dispose de trop peu de marges de manœuvre avec la Sncf. En réponse, Thierry Gourlot dénonce un problème de timing « il fallait défendre le corail à l’époque! » Le débat s’est poursuivi sur la formation professionnelle et sur le transfrontalier, dans une ambiance assez détendue où le tutoiement entre candidats est monnaie courante…

«Accueil
  
Adresse Trackback : http://actuametz.fr/un-debat-sur-les-regionales-a-une-semaine-du-1er-tour-20101323.html/trackback
Vos Réactions

Une réponse à “Un débat sur les régionales à une semaine du 1er tour !”

  1. baloo5710  •   05 mars 2010 23:41

    Le discours sur Vandières ou pas est surréaliste. Promis en 2004, on est en 2010 autant dire sur une autre planète. Techniquement c’est un non-sens, économiquement aussi. Les socialistes et par adhésion solidaire les verts soutienne un projet obsolète comme les socialiste portaient encore au congrès de Reims dernier, la lutte des classe et la révolution prolétarienne…
    Ce parti est anachronique et son bilan calamiteux pour la région.
    Le budget est plus important pour la communication que pour le soutien à l’économie.
    La solution technique et économique viable passe par Louvigny. Monsieur Masseret ferait mieux de s’occuper des liaisons fret qui pendant ce temps sont captés par les Luxembourgeois… (6 sur les 10 disponibles à ce jour).

Le journaliste est un interprète de la curiosité publique • Bernard Pivot
Toute l’actualité de Metz-Métropole • 100% Blog Informatif • ACTUAMETZ.FR | Tél : 03 68 33 53 85 (répondeur) | Nous contacter | Mentions Légales | Plan du site