Une nouvelle gouvernance dans les quartiers en difficulté

ACTUAMETZ.FR  |  23 septembre 2008  |  Par Damien Portolano  •  0 commentaire 

La Politique de la Ville de Metz a dévoilé ce lundi de nouveaux projets destinés à améliorer la vie des 28 000 habitants des quartiers en difficulté qualifiés de prioritaire.

Le Contrat Urbain de Cohésion Sociale est « une nouvelle modalité d’intervention » pour les secteurs de Bellecroix, Borny, Chemin de la Moselle, Boileau-Prégénie, la Patrotte et Hannaux-Barral-Frécot. Madame Isabelle Kaucic, Adjointe au Maire chargée de la Politique de la Ville, explique qu’« il faut avoir la volonté de faire bouger les choses » et détaille le contenu de ce nouveau dispositif.

Une nouvelle méthode d’évaluation

La priorité à Metz est la participation des « acteurs qui donnent du sens à la priorité de la ville ». Ainsi, la municipalité invite les associations des secteurs défavorisés à se réunir pour former des groupes de travail afin de diagnostiquer les besoins spécifiques de chaque quartier et d’évaluer dans le futur les dispositifs mis en place sur « des critères pertinents et lisibles par tous ».

Aussi le thème évoqué sera les cinq axes prioritaires définis par le Comité Interministériel des Villes et du Développement Urbain c’est-à-dire l’habitat et le cadre de vie, l’accès à l’emploi et le développement économique, la réussite éducative, la santé, la citoyenneté et la prévention de la délinquance.

Une vingtaine d’associations ont été conviées à une réunion d’information organisée en juin 2008. Motivées par ce nouveau dispositif, elles se rencontreront en octobre prochain pour définir le calendrier des groupes de travail qui débutera en janvier 2009.

De surcroît, la Ville de Metz souhaite assimiler la démocratie participative à cette méthode afin de connaître les attentes des habitants des cités. Aussi, un « Conseil Municipal des Enfants » a été constitué dans l’intention de donner la parole aux élèves de classes de CM1.

L’ensemble de ce dispositif est piloté par les Comités de Quartier dont la priorité est d’alerter la Ville de Metz en cas de besoin.

Deux nouveaux projets

La première ambition de la municipalité est la réussite éducative par l’accompagnement individuel des enfants de 2 ans jusqu’aux adolescents de 16 ans afin de lutter contre le décrochage scolaire. A la différence de la ville de Woippy ou de Forbach, Isabelle Kaucic précise que « le programme « réussite éducative » n’existait pas à Metz ». Ce projet permettra de favoriser l’émergence d’actions et d’outils permettant d’accompagner l’enfant, l’adolescent et ses parents dans le cadre d’une démarche concertée et consentie. Le renforcement de lieux d’écoute et de parole permettra de soutenir et d’accompagner les familles sur un plan psychologique et social.

Le second plan est de favoriser les « quartiers oubliés » comme les secteurs de la Patrotte, du Chemin de la Moselle et de Boileau-Prégénie. En effet, la carence en associations dans ces cités ne permet pas l’émergence d’un véritable dynamisme. La nouvelle politique de la ville de Metz souhaite ramener une majorité d’habitants au coeur « d’un grand projet urbanistique » souligne Madame l’Adjointe au Maire chargée de la Politique de la Ville.

En parallèle, Patrice Nzihou, Adjoint chargé des quartiers de Borny et de Bellecroix, annonce que la municipalité désire « remettre en place des concierges » à la place des gardiens d’immeubles. La particularité des concierges est qu’ils vivent dans des logements sur place par rapport à des gardiens qui hébergent à l’extérieur et sont déconnectés des habitants des quartiers en difficulté. Une mise en expérimentation sera programmée pour les secteurs de Borny, la Patrotte et Bellecroix.

Le Budget

Cette « nouvelle forme de gouvernance » s’incorpore dans un programme d’actions d’une durée d’environ six ans (2007-2012). Le budget global s’élève à 1,5 million d’euros par an dont 915 000 euros sont financés par la Ville de Metz.

«Accueil
  
Adresse Trackback : http://actuametz.fr/une-nouvelle-gouvernance-dans-les-quartiers-en-difficulte-2008732.html/trackback
Le journaliste est un interprète de la curiosité publique • Bernard Pivot
Toute l’actualité de Metz-Métropole • 100% Blog Informatif • ACTUAMETZ.FR | Tél : 03 68 33 53 85 (répondeur) | Nous contacter | Mentions Légales | Plan du site